Jeudi 1/02: Comment proposer des transports publics transfrontaliers plus efficaces et plus écologiques?

01/02/2018

Le coup d‘envoi du nouveau projet Interreg V-A « emr connect » a été donné à Aix-la-Chapelle ce jeudi 1er février 2018.

 

Au cours des trois prochaines années, sous l’égide de la Communauté des Transports d’Aix-la-Chapelle (AVV), 14 partenaires de l’Eurégion Meuse-Rhin (Allemagne, Belgique, Pays-Bas), dont l'Université de Liège, vont travailler ensemble à des mesures visant à améliorer les transports publics à courte distance transfrontaliers. Ils disposent pour cela d’un budget de 4,6 millions d’euros.

 

Le but du projet est de réaliser des mesures touchant la mobilité, afin de faciliter les déplacements transfrontaliers aux citoyens de l’Eurégion Meuse-Rhin. Cela implique la coopération des entreprises de transport, des mandataires pour les transports publics, des administrations publiques et des universités.

Ces mesures touchant la mobilité relèvent de 5 domaines thématiques:

  • Tarifs et offres de service
  • Numérisation dans le domaine de la billeterie et des informations aux voyageurs
  • Réseautage dans le domaine de l'éduction et du savoir
  • Utilisation d'autobus électriques pour les trajets transfrontaliers
  • Multi-modalité au niveau des transports publics transfrontaliers

 

Le consortium réuni par l‘AVV se compose de 14 partenaires de projet : AVV, la Ville d’Aix-la-Chapelle, l'ASEAG, la RWTH Aachen University, la Province de Limburg, Parkstad Limburg, Arriva Personenvervoer (entreprise néerlandaise de transport), la Communauté germanophone de Belgique, les TEC, leur homologue flamand De Lijn, la SNCB (Chemins de fer belges), Liège Europe Métropole, l'Université de Liège (avec le Prof. Mario Cools et Martine Mostert) et l'Universiteit Hasselt.

 

En savoir plus sur le projet EMR Connect à l'ULiège.