LAGAMINE est un code d'éléments finis initialement développé pour la modélisation numérique des grandes déformations, des grand mouvements, des problèmes mécaniques et des problèmes de contact.

Le code a été développé dans deux domaines différents: (i) le comportement des métaux et (ii) la géomécanique. Les recherches effectuées par deux équipes différentes sur un même code numérique ont permis une fertilisation croisée des deux groupes. Le travail continu des chercheurs, à travers le monde ainsi que dans les universités ou encore dans l'industrie, a maintenu ce code à la pointe de la technologie et de la recherche.

Description

LAGAMINE a été initialement développé pour modéliser le formage des métaux (laminage en français) pour le groupe de recherche de l'ARBED: LAGAMINE est en fait une anagramme de LAMINAGE.

L'équipe de métal est dirigé par AM Habraken aux côtés tout d'abord du Prof Cescotto (retraité en 2012), auquel a succédé le Professeur Duchêne. Il s'agit une équipe numérique avec une forte implication expérimentale dans les matériaux et les structures (Laboratoire de Mécanique M&S). Son principal accent est mis sur le comportement des matériaux (acier, Ti, Al, Ni, métaux et revêtements). Ses activités sont le développement et l'identification des lois constitutives thermo-mécanique-métallurgie au sein des approches multi-échelles.

Ces modèles rhéologiques, mis en œuvre dans LAGAMINE, permettent de prédire les dommages et la rupture au cours du processus de formation, ainsi que la charge statique ou de fatigue spécifique. Les simulations peuvent être étendues à la modélisation des processus tels que l'emboutissage profond, défrisage, profilage à froid, coulée continue, formage incrémental, vertical lancer combiné, formage superplastique, ou microformage former. Dans ces simulations de mise à forme de métal, de nouveaux éléments tels que des éléments solides shell ou des stratégies de remaillage adaptés ont également été développés dans LAGAMINE.

Depuis les années quatre-vingt, les développements numériques en géomécanique ont été soutenus par diverses recherches doctorales successives menées sous la supervision des Professeurs Robert Charlier et Frédéric Collin (depuis 2011). Le principal sujet de recherche est liée à la géomécanique environnementale, qui a besoin de modèles couplés chemo-thermo-hydro-mécaniques.

Ces œuvres numériques sont doubles: les lois de comportement fortement couplées sont mises en œuvre dans le code en utilisant élasto-plastique, cadres élasto-viscoplastique ou une approche multi-échelle, d'une part, et entièrement couplés éléments finis dédiés à la modélisation des problèmes multiphases et multiphysiques d'autre part.

L'ensemble de ces développements ont été implémentés dans LAGAMINE, qui ainsi constitue un outil numérique unique pour la modélisation du stockage souterrain des déchets nucléaires, les réservoirs géothermiques, le pétrole et les réservoirs de gaz, etc.

Communauté d'utilisateurs

LAGAMINE est actuellement utilisé par l'Université de Liège chercheurs sans restriction d'utilisation. Tous les étudiants en génie civil ont accès à une licence libre, pour toute la durée de leur année scolaire. Le logiciel est actuellement utilisé par CRISMAT (Caen, France), Université de Concepcion (Chili), ARCELOR MITTAL (centres de Maizières / les / Metz et Esch / sur / Alzette).

Références

  • INTEMATE(PAI, P7, 2012-2017): la mécanique multi-échelles des matériaux d'interface dominée
  • OPTIBRI (Union Européenne, RFCS, 2014-2017), l'utilisation optimale des nuances d'acier à haute résistance dans les ponts
  • Upgrading Lagamine code to an efficient parallel version (2017): Internship Antoine Sadzot, Haute Ecole de la ville de Liège (supervision: L. Duchêne)
  • LASERCLADING (Fédération Wallonie-Bruxelles, PDR, 2014-2018): Optimisation des processus Lasercladding
  • Solar Perform (2016-2019): MECATECH Walloon Region project with CMI, CRM and Lithcote Comportement en service des absorbeurs thermiques d'un récepteur solaire dans les centrales à tour de nouvelle génération: évaluation de la tenue des formulations actuelles et investigation de nuances prospectives.
  • ECA Emerald Casting Assistant (2018-2020): MECATECH project– Walloon Region project with EBDS Engineering, Louvain Interaction Laboratory (UCL), Pegard Productics
  • MATSPIF-ID (2018-2022): Identification of material parameters (large plastic deformation state) by Single Point Incremental Forming process (PDR FNRS Grant).
  • LongLifeAM (2019-2023) Walinnov Walloon Region project with UCL, A&M ULiege - Maîtrise des propriétés de fatigue dans les pièces structurelles produites par fabrication additive (connaissance, compréhension, prédiction, accroissement)

Contact(s) 

UEE- Research Group GEO3
Geotechnics, Hydrogeology & Environmental Geology, Applied Geophysics
Robert Charlier, Frédéric Collin

UEE- Research Group MS2F
Mechanics of the Solids, Fluids and Structures 
Laurent Duchêne, Anne Marie Habraken

 

Partagez cette page