Traitement de ressources secondaires pour une réduction des émissions de CO2 dans l'industrie de la construction

photo CO2 redres 1000 

Le projet a pour but de démontrer la faisabilité de la production d’additions minérales ayant des propriétés hydrauliques et/ou pouzzolaniques à partir du traitement thermique de ressources secondaires issues de la Grande Région en proposant:

  • Une voie nouvelle pour la réduction du taux de clinker et de la production de CO2 dans le ciment et le béton, en y incorporant des additions liantes produites localement et peu émettrices de CO2, notamment à partir d’argiles résiduelles, de boues et de fines de déchets de construction et de démolition;
  • Une alternative aux laitiers granulés ou cendres volantes en voie de disparition, suite aux mutations industrielles dans la Grande Région;
  • Des solutions pour réduire le stockage ou l’enfouissement de sous-produits industriels ou de déchets présentant un potentiel technique et économique intéressant;
  • Un modèle économique d’actualité permettant la transformation de sous-produits industriels ou de ressources abandonnées en produits valorisables dans un cycle de production industriel;
  • La mise en route d’un living lab au service du secteur de la construction.

Illustration: © photos_environnement (paillons.free.fr)

 

blobid0

Person in charge: Prof. Luc Courard

Main researcher: Dr. Ir. Moussa KA

Financing : total budget of the project is 1 246 590 €. The project is funded by INTERREG

Grande Region program (European Union).

Partners: Université de Luxembourg (project leader), Universität Trier, Université de Lorraine

Duration: 2.5 years (starting July 2020)

Share this page