Vendredi 26/01/2018: Concours construction bois "Un autre son de cloche"

26/01/2018

Ce vendredi 26 janvier s'est déroulée l'édition 2018 du challenge Constructions bois, intitulée "Un autre son de cloche". Comme chaque année, ce challenge, organisé par J.-F. Demonceau, J.-M. Franssen et V. Denoël à l'attention des étudiants du 3e bloc de bachelier ingénieur et ingénieur architecte, dans le cadre de leur cours d’Introduction à l’ingénierie des constructions, se déroulait dans le cadre du salon BATIMOI, au WEX de Marche-en-Famenne. Y étaient également conviés les étudiants de Bac 2 de l'HELMo Gramme.

 

Cette année, les cohortes d'étudiants ingénieurs de l'ULiège et de l'HELMo Gramme étaient renforcées par des étudiants de l'Institut secondaire Saint-Roch Marche. Soit une bonne centaine d’étudiants au total, répartis en 16 équipes de 6. 

 

Pour rappel, l'objectif étaient de construire une structure en bois en porte-à-faux, afin d'accéder à une cloche située à 5 mètres de hauteur et de faire sonner celle-ci. Tout au long du premier quadrimestre, les étudiants avaient eu l'occasion de développer, concevoir et calculer leur projet de structure. La construction à proprement parler s'est effectuée pour sa part les jeudi 25 et vendredi 26 janvier en matinée. La résistance des diverses constructions a ensuite été mise à l'épreuve le vendredi 26 janvier à partir de 14h.

 

Une fois n'est pas coutume : toutes les passerelles ont tenu bons, ce qui a permis aux grimpeurs de chaque équipe de faire tinter la cloche de vache, accrochée à 5 mètres de hauteur. C'est donc le cout de réalisation des différentes structures (oscillant de 123,88 à 348,17 euros) qui a permis de départager les équipes. Les gagnants sont donc : "Pas de bois, pas de chocolat" (123.88 euros, ULiège), "Robin wood" (169,32 euros, ULiège) ainsi que "Les fées clochettes" (167,97 euros, ULiège).

 

Les "Pas de bois, pas de chocolat" ont gagné leur première place grâce à une structure extrêmement économe de moyens, réalisée sans escalier et dans laquelle c'était dès lors les membres de l'équipe qui devaient remplacer celui-ci.

 

L'apport des étudiants de section menuiserie à Saint-Roch a permis de gagner en qualité au niveau de la réalisation des structures. Outre ce gain en qualité, le millésime 2018 du concours de construction bois a également été marqué par des prix assez exceptionnels, octroyés par notre partenaire Ressources Naturelles Développement, à savoir un chèque de respectivement 3.000, 2.000 et 1.000 euros par équipe.

 

Cet événement a été l'occasion de rappeler que l'enseignement universitaire ne se décline pas exclusivement en amphithéâtre et autres laboratoires.

 

Félicitations à tous et toutes et rendez-vous l'année prochaine!

 

Lire l'article consacré par l'Avenir à cet événément.

 

Envie de (re)découvrir les images de ces 2 journées de construction?